Bénédicte Rochet, Université de Namur

Assistante de cours – Doctorante au département Histoire de l’université de Namur, Benedicte Rochet achève actuellement une thèse de doctorat sur la propagande audiovisuelle du gouvernement belge en exil durant la Deuxième Guerre mondiale. De manière plus générale elle explore l’histoire des actualités filmées et du cinéma en Belgique ainsi que les rapports entre images et conflits mondiaux.

> En savoir plus

Gérer le « moindre mal » : l’administration de la Belgique occupée, 1940-1945 (avec Chantal Kesteloot)

« Accommodation, connivence ou refus total ? Expériences d’occupation en Belgique. En mai 1940, un ordre nouveau s’impose en Belgique. L’occupant prend place et installe sa propre administration militaire, ses conceptions et ses contraintes auxquels les Belges vont devoir s’adapter, une adaptation qui prendra des formes diverses allant de la connivence, de l’accommodation au refus total. Cette attitude est partiellement inspirée de l’expérience de la Première Guerre. Quelle va être l’attitude des plus hautes instances du pays avec le gouvernement en exil ? A quels impératifs et enjeux les fonctionnaires vont-ils être confrontés ? Quelles vont être les pratiques et stratégies administratives dans les différents départements ? Le cas belge apparaît-il comme singulier ? Qu’en est-il, par exemple, de la confrontation de l’administration à un régime d’occupation civile au Pays-Bas ou encore au Luxembourg où l’on assiste à une véritable annexion et germanisation ?« 

Publications

(avec A. Tixhon) La petite Belgique dans la Grande Guerre. Une icône, des images, Namur, Presses Universitaires de Namur, 2012, 468p.

« Plongée au cœur des prises de vues du service cinématographique de l’armée belge : un matériel visuel de la Grande Guerre à multiples usages », dans ROCHET B., TIXHON A., La petite Belgique dans la Grande Guerre. Une icône, des images, PUN, Namur, 2012, pp. 111-128.

« Esquisse d’une cinématographie wallonne : un cinéma de crises ? », dans ROEKENS A., TIXHON A., Cinéma et crise(s) économique(s). Esquisses d’une cinématographie wallonne, Yellow Now, Namur, 2011, pp. 15-28.

« Les actualités filmées, une arme de propagande opérante ? Les initiatives du gouvernement belge entre 1940 et 1945 », dans Revue belge d’histoire contemporaine, Bruxelles, XXXIX, 2009, 1-2, pp. 177-197.

« L’administration centrale belge : des fonctionnaires résistants et/ou patriotes », dans VANDENBUSCHE R. (dir.), Les services publics et la résistance en zone interdite et en Belgique (1940-1944), Lille, IRHIS, 2005, pp. 13-28.


Émilien Ruiz

Maître de conférences à l’Université de Lille 3 | En savoir plus…

More Posts - Website